Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Témoignage 3 confinement

Voici mes impressions sur ce que nous avons ressenti durant cette période très exceptionnelle due au coronavirus. Nous avons certes vécu des moments anxiogènes mais je souhaite aussi faire part de mon sentiment qui au final s’avère, malgré tout, aussi positif.

 

Tout d’abord, concernant nos enfants, nous avons souvent regretté de ne pas passer assez de temps avec eux.

C’était un sentiment de culpabilité dont nous avons pu nous décharger durant ces 2 derniers mois. Nous avons pris le temps de faire des jeux de société, de lire des histoires sans nous presser. Nous avons aussi pu constater que nos enfants sont très courageux et matures. Ils ont subi ce confinement sans se plaindre alors que leur vie a été modifiée du jour au lendemain.

 

Nous nous sommes peut-être plus parlé, pris des nouvelles les uns des autres. Nous avons organisé des rendez-vous vidéo avec les grands-parents, le reste de la famille, les amis, les parents d’élèves, les maîtresses. Avant, nous nous appelions beaucoup moins et  pas forcément en vidéo. Bizarrement… cela nous a rapproché.

 

Il y a également eu un grand élan de solidarité. La plupart d’entre nous a demandé durant ces deux mois à un voisin, des membres de la famille, des amis s’ils avaient besoin de quoique ce soit. Nous avons essayé de préserver les plus fragiles et éviter qu’ils sortent. Mes enfants ont j’espère ressenti la solidarité et la tendresse qu’il y avait dans notre entourage familial et amical.

 

A titre personnel, nous avons passé deux mois confinés avec ma cousine qui est responsable d’une plateforme associative où des parents d’enfants handicapés appellent car ils sont désœuvrés, épuisés parce que les écoles spécialisées étaient fermées. Cette association (https://handicap.paris.fr/tous-mobilises-une-plateforme-nationale-de-soutien-aux-familles-ayant-un-enfant-en-situation-de-handicap/) a donc pour but de trouver des solutions pour que les parents puissent avoir des moments de répit. Cela a été formidable de voir l’immense élan de générosité des bénévoles face à ces familles.

 

Le confinement nous a aussi permis de nous enrichir culturellement. En effet, nous avons enfin pris le temps de lire, de visionner des films, d’écouter beaucoup de chansons, de chanter, de cuisiner, de jardiner, nous avons pris de le temps de vivre !

 

Nous avons tous hâte de nous revoir. Les maîtresses sont pressées de revoir leurs élèves, Les élèves ont hâte de se retrouver, de voir leur copains, les familles vont pouvoir se réunir.

Mon fils a repris le chemin de l’école avec plaisir. Effectivement, il y a des craintes au niveau sanitaire mais il faut continuer à vivre tout en prenant nos précautions. Les enfants s’adaptent et comprennent bien la situation.

 

Nous savons tous que notre quotidien ne sera plus jamais comme avant mais étant de nature optimiste, je suis sûre que nous ne garderons que le meilleur de ces deux mois. Nous continuerons à nous préoccuper les uns des autres comme nous avons pu le faire durant ce confinement. Au final, ce moment spécial, nous a fait réaliser que nous étions tous bien entourés.

 

Une maman de deux enfants en GS et CE2

 

Source photo :  Photo by National Cancer Institute on Unsplash

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Apel Saint François sur le portail Overblog

Commenter cet article