Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Noël à travers le monde

Le mois de décembre est attendu par tous les enfants du monde ! Savez-vous pourquoi ? Bien évidemment parce que c’est le mois de Noël ! Les enfants du monde sont en effervescence. Ils vont rédiger leur lettre au Père Noël. Pour certains, ils deviennent plus sages dans l’espoir d’avoir plus de cadeaux.

Mais savez-vous d’où vient la fête de Noël ?

Le Père Noël prend ses origines en Europe du Nord où vivait un certain Nicolas de Myre, évêque de la religion catholique. Plus connu sous le nom de Saint-Nicolas, ce personnage célèbre dans la chrétienté est né en 270 après Jésus Christ dans la cité de Patara, en Asie mineure, région correspondant à la Turquie actuelle.

Converti au christianisme et mort en martyr autour de 345, l'évêque fut canonisé par l'Église et fêté le 6 décembre dans plusieurs pays d'Europe du Nord et de l'Est. L’Evêque Nicolas de Myre est souvent représenté en train de distribuer des cadeaux aux enfants sages et on retrouve déjà certains de ses attributs, dont la barbe blanche et la doublure rouge du manteau.

Au cours du XIIe siècle, un chevalier lorrain revenant de croisade passa par la ville italienne de Bari, où étaient entreposées les reliques de Saint Nicolas. C'est lui qui exporta le culte de ce Saint dans le Nord de la France.

Les habitants du Nord ainsi que de la Belgique et des Pays Bas, le célébraient dans la nuit du 5 au 6 décembre : les enfants attendaient la venue de Saint Nicolas sur sa mule en déposant leurs souliers devant la cheminée ou devant la porte, ainsi que du sucre, du lait et une carotte pour sa monture. Les plus sages étaient récompensés par des cadeaux, tandis que les autres recevaient des coups du Père Fouettard, tout de noir vêtu.

Malgré la réforme protestante qui supprima, au XVIe siècle, la fête de la Saint Nicolas, les Hollandais gardèrent leur Sinter Klaas et sa distribution de jouets.

Lorsqu'ils s'installèrent aux États-Unis, Sinter Klass se transforma en Santa Claus.

En quelques décennies, cette coutume se répandit au sein des foyers de colons anglais. Les familles chrétiennes préférèrent que cette fête des enfants soit associée à la naissance de l'enfant Jésus. C'est ainsi que Santa Claus commença sa tournée dans la nuit du 24 décembre.

 

Mais savez-vous combien de personnes et combien de pays à travers le monde le célèbre ? Quelles sont les traditions de Noël à travers le monde ?

 

Voici quelques coutumes de diverses régions du monde.

 

Au Portugal, les cadeaux de Noël sont donnés la veille de Noël par le Père Noël ou l’enfant Jésus selon les croyances. Ceux qui ont une cheminée y brûlent un tronc d’olivier ou de châtaigner et trouvent leurs cadeaux dans les chaussures qu’ils apposent en face.

Il est fréquent de retrouver une crèche dans les foyers portugais, à laquelle les parents ajoutent au dernier moment la figurine du petit Jésus pour surprendre les enfants. Que trouve-t-on au menu ? Beaucoup de morue et le Bolo Rei, gâteau de fruits confits !

 

En Angleterre, en décembre, les Anglais s’envoient de jolies cartes de vœux bien décorées qu’ils suspendent dans leurs maisons jusqu’au mois de janvier. Une autre tradition est celle des crackers de Noël, gros bonbons de papier brillant cachant des petits cadeaux et une couronne, que l’on « craque » au moment du repas.

La tendance du sapin de Noël que nous connaissons et que l’on retrouve dans les maisons britanniques a été initiée au Royaume-Uni par le prince-consort Albert, empruntée de son pays d’origine qui est… l’Allemagne !

 

L’Allemagne possède plusieurs traditions uniques, liées à Noël, à commencer par la multitude de calendriers de l’Avent que l’on trouve dans les foyers germaniques.

Dans le sud-est du pays, les enfants demandent des cadeaux au Christkind, une petite fille que l’on retrouve symbolisée dans les parades. La Saint-Nicholas, le 6 décembre, est aussi une occasion d’offrir des cadeaux aux petits. Le dessert traditionnel est le Stollen.

 

La majorité des cadeaux en Espagne sont ouverts le 6 janvier, qui correspond aux jours où les Rois Mages apportèrent leurs cadeaux au petit Jésus. Le touron, sorte de nougat, est la gourmandise la plus appréciée de toute la famille pendant les fêtes.

Deux traditions originales subsistent en Catalogne : celle du Tió de Nadal, une bûche que l’on nourrit et enveloppe dans une couverture à partir du 8 décembre, avant de la frapper le jour de Noël pour qu’elle délivre les cadeaux ; et celle du Caganer, un santon qui fait ses besoins dans un coin de la crèche !

 

En Grèce, lors des fêtes de Noël, les Grecs ornent leur maison d’un bateau (qui se dit skàfos), emblème national grec, plutôt qu’un sapin. Dans les îles, il est de tradition pour les garçons de porter un bateau dans la rue tandis qu’ils entonnent des chants de Noël. Le 24 décembre, Les grecs vont à la messe et mangent des fruits secs au retour.Durant les douze jours de Noël, jusqu’au jour de l’Épiphanie (6 janvier), ils suspendent du basilic et allument un feu pour tenir les mauvais esprits éloignés. Les cadeaux seront apportés le 1er janvier par Saint Basile.

 

En Pologne, les festivités polonaises commencent lorsque la première étoile est aperçue dans le ciel par les enfants qui l’attendent avec impatience. Du pain appelé opłatek est partagé à table et, dans la Pologne centrale et rurale, les animaux sont censés comprendre le langage humain à partir de minuit !

Après un dîner sans viande composé de 12 plats (pour chaque apôtre), les cadeaux seront apportés par le Père Noël ou différents autres personnages traditionnels.

 

En Italie, le Noël italien débute le 8 décembre et arrive à son terme lors de l’Épiphanie, un jour après que la Befana (sorcière) apporte des cadeaux aux enfants. La tradition de la crèche de Noël est encore importante dans beaucoup de foyers. Une vieille coutume est celle de la Novena, les 9 jours précédents Noël, durant lesquels les enfants font du porte-à-porte, déguisés en bergers pour chanter et récolter des bonbons.

Le dîner du réveillon est composé de poisson tandis que celui de Noël se termine par une part de Panettone.

 

En Suède, le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie, est l’un des jours les plus importants en Suède. Les Suédois défilent dans les rues et l’on déguste des Lussekatter au petit-déjeuner, des brioches au safran et raisin. Comme avec le Christkind allemand, Sainte Lucie est symbolisée dans chaque ville et village par une jeune fille.

Le déjeuner du réveillon est un véritable buffet, tandis que, le soir de Noël, une ancienne tradition consiste à accompagner chaque cadeau d’un petit sonnet ou d’un vers en rime. Noël prend fin 20 jours après, le 13 janvier.

 

Au Japon, le Père noël appelé Santa Kurohsu est représenté = comme un bon vieillard avec un sac sur le dos.

De plus en plus d’arbres de Noël artificiels commencent à apparaître. Ils sont décorés avec de petits jouets, des éventails en papier d’or, des poupées, des lanternes, des ornements en papier et des carillons. Une décoration populaire est le cygne en origami.

Le premier dimanche de décembre 10 000 choristes reprennent la symphonie n°9 de Beethoven, cette performance s’appelle le Daiku.

 

En Russie, un Noël plus intime se célèbre le 7 janvier, date du calendrier orthodoxe, autour d’un plat de kutya. Il est de tradition de laisser une miche de pain sur la table pendant la nuit pour honorer la mémoire des défunts.

Quant aux enfants, ils reçoivent leurs cadeaux la nuit du 31 décembre, apportés par le père Givre (un genre de Père Noël) et Babouchka, une grand-mère qui l’aide dans sa mission.

 

Aux Etats-Unis, les maisons sont décorées et des cartes de Noël sont envoyées. Les Américains décorent aussi leurs maisons et boîtes aux lettres de petites cannes de sucre blanches et rouges. Une tradition consiste à cacher une décoration en forme de cornichon dans le sapin, qui porte chance à celui qui la trouve !

Une boisson ancestrale qui se déguste est le Egg Nog, composé d’œuf, rhum, cannelle et muscade, symbole de convivialité.

 

En Israël, la fête de noël est appelée la Hanouka. Elle dure huit jours. Les enfants peuvent recevoir un présent chaque nuit. Les maisons sont décorées d’étoiles juives, de guirlandes de feuilles bleu ou argent, de dreidels (toupies), d’Hanouka gelt (pièces en chocolat) et de photos des Maccabées (armée juive qui a repris le Saint Temple et Jérusalem). La menorah, qui est le chandelier de Hanouka, est allumée chaque nuit. Le premier soir, une bougie est allumée, la deuxième nuit, deux bougies, et ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les bougies soient allumées la huitième nuit. Après avoir allumé les bougies, les familles mangent un repas de fête, dansent, font des jeux, et offrent des cadeaux. Ils assistent également à des fêtes de Hanouka.

 

Au Mexique, à partir du 15 Décembre, certaines familles portent des lanternes colorées et vont de maison en maison dans leur quartier, chaque nuit, jusqu’à la veille de Noël. C’est ce qu’on appelle La Posada, qui signifie “cortège”. Chaque nuit, les familles sont invitées dans les différentes maisons où ils deviennent invités à une fête. Les enfants jouent au jeu de la piňata, ils essayent de briser la figure en papier mâché avec un bâton, les yeux bandés, et quand elle est entrouverte, c’est un déluge de bonbons et de petits cadeaux. Ce sont les Saints Rois ou mages (Melchior, Gaspar et Baltazar) qui apportent les cadeaux aux enfants le 6 janvier.

 

Pour finir, on vous emmène vers LE pays du Père Noël !

Malgré les revendications de plusieurs pays comme le Canada ou le Danemark, la Finlande est le pays connu à travers le monde pour héberger le domicile du Père Noël, à Rovaniemi !

Les familles achètent le sapin de Noël le 23 ou 24 décembre. Le menu finlandais inclut du porc, du saumon, des casseroles de légumes et, pour le dessert, du riz au lait dans lequel est dissimulé une amande qui portera chance à celui qui la trouve (le cornichon finlandais !).

Bien évidemment, les enfants finlandais sont les premiers à recevoir la visite du Père Noël !

 

Malgré des traditions différentes, tous les enfants du monde restent émerveillés par la magie de Noël et espèrent tous que le Père Noël viendra leur déposer des cadeaux au pied du sapin. C’est cela qui fait de Noël une des plus belles fêtes familiales de l’année.

Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année et que la magie de cet instant vous fasse un peu oublier cette année difficile.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Apel Saint François sur le portail Overblog

Commenter cet article

T. A 30/11/2020 08:54

Excellent article - très informatif et intéressant !

Apel Saint François 01/12/2020 19:51

Merci beaucoup ! Bonne soirée

Apel Saint François 01/12/2020 19:50

Bonjour,

Vous cliquer sur le lien suivant

http://www.blabl-apel.fr/2020/11/calendrier-de-l-avent-test-2.html

Puis vous cliquez sur la case correspondant au numéro du jour (1 pour le mardi 1er décembre ; 2 pour le mercredi 2 décembre etc ...) et le défi apparaîtra !

Chaque défi ne sera consultable qu'à partir de minuit le jour J. Mais il sera possible de revenir sur les jours passés si l'enfant n'a pas eu le temps de tout faire.

J'espère que cela vous plaira.

Bonne soirée